mardi 20 septembre 2016

20th in America : Mes plus beaux souvenirs de l'été 2016

Cet article participe au défi blog initié par les blogs French Fries and Apple Pie et From Side 2 SideLe thème de ce mois ci  était "Vos plus beaux souvenirs de l'été 2016"


Cet été a été très chargé à la fois en émotions et en découvertes ! Ce fut une période décisive de notre vie !

En Juin, Interviews et visite de Mesa Verde. 

En Juin le Grand a commencé son grand tour des congrès, c'était très lourd cet été, sur les 3 mois il avait trois congrès, un à Santa Fé, un au Colorado et un à Montréal, cela faisait déjà presque trois semaines. Mais durant le congrès de Santa Fe, nous avons reçu des mails pour deux postes auquel il avait postulé, les deux le voulait en Interview, l'EBI  et le JGI. Du coup la semaine suivant son retour de Santa Fe il a prit l'avion en catastrophe direction Cambridge en plein Brexit. 
Mais ce congrès de Santa Fé a été aussi pour nous l'occasion de visiter un endroit que nous n'avions pas eu le temps de faire lors de nos 19 mois en Arizona : Mesa Verde ! 


Ce fut une magnifique découverte et un immense plaisir de découvrir ce lieu magique ! Du coup le mois de Juin a filé et s'est terminé sur la préparation de nos vacances du 4th of July !

En Juillet : Road trip, Rugby et San Francisco.

Juillet fut également un mois chargé, nous avions prévu nos vacances depuis un moment déjà ! Nous voulions faire D.C et Colonial Williamsburg ! Je vous raconte tout cela ici ==> click

Colonial Williamsburg : la maison du gouverneur.
C'était un chouette road trip et avec le camping en plus c'était génial c'est vraiment une façon de se loger en voyage que j'adore, mais si nous envisageons un jour de le faire à plus que deux il faudra investir dans un coffre de toit ! La Yaris est bien sympa mais le coffre est minuscule !

La maison blalnche ! The tourist pix !
Nous avons également, en juillet assité à la finale de la conférence de Rugby dont la ligue americaine a été montée cette année ! Il y a 5 équipes : San Francisco, Sacramento, San Diego, Denver et Columbus ! La finale se jouait entre Denver et Columbus à Columbus ! Alors nous y sommes allés, nous avons passé une très bonne après midi et pris de belles images (et aussi des coups de soleil).

Denver (violet) vs Columbus (bleu et rouge), Denver à gagné !
Le Grand repartait pour un sejour d'une semaine dans le Colorado pour une super conf' ! Mais avant, le 14 juillet, nous sommes partis deux jours dans la Bay Area pour une formal interview du Grand ! Et là le salaire et les frais du déménagement ont été discuté. 
Pour se détendre nous avons été visité un parc pas loin de Columbus où on peut voir de vrais bisons !


Cela nous a permi de faire une pause, de discuter avec le Grand de notre avenir en pleine campagne : Nous étions toujours dans la réfléxion : partir, pas partir ?

En Août, prise de décision et dernière conf' de l'été !

Le mois d'Août a vu mon stress monter en flèche, des réfléxions ... des listes pro & cons. Et puis la proposition finale est arrivée ... elle était à la hauteur du job ! Les visas restent les mêmes pour le moment, un soulagement ! Et ils changeront l'an prochain pour un autre ! Mi août, nous avons ouvert une bouteille de champagne pour fêter notre départ en janvier !
A la fin du mois, le Grand est parti en congrès à Montreal (où il a vu des connaissances et eu une proposition pour un emploi à Vienne, but too late) et a pu prendre sa photo officielle avec le JGI qui annoncait officiellement sa venue prochaine (ils l'air assez fiers de l'avoir déabauché !).

L'été se fini donc en apothéose pour nous, les dix prochaines années (si tout va bien) s'annoncent assez sereines ! Le Grand a un boulot stable et bye bye le post doc après trois ans et deux déménagements ! On est ravis, mais aussi très triste de quitter nos amis d'Ohio ! On espère qu'ils viendront nous voir et nous viendront également faire des petits coucous en Ohio pour voir la neige !

Voilà c'est tout pour moi ! Cet été a sans doute été un des plus stressant de ma vie !

vendredi 2 septembre 2016

Où acheter des vêtements aux U.S. (mes marques préférées) ?

Je suis très axée fringues, j'en ai beaucoup ! (Beaucoup plus que le Grand par exemple). Il y a un peu plus d'un an je vous avais parlé de la mode U.S. et de pourquoi j'avais commencé à serieusement coudre des vêtements pour moi. Depuis j'ai un peu affiné mes goûts et j'ai aussi trouvé de nombreuses bonnes adresses pour faire mon shopping. Même si je vous avoue, je passe beaucoup de temps à regarder les sites et assez peu à acheter. C'est à dire, je peux passer trois heures sur un site et ne rien acheter in fine.

De plus, le passage de Tucson à Columbus a été un peu raide au niveau mode pour moi. Je suis une grande adepte des second hand et friperies, Tucson était une ville géniale pour moi, mais Columbus, un peu plus riche, l'est beaucoup moins. Il n'y avait jusqu'à peu qu'un seul Outlet Mall et il était à une heure de route. Maintenant un second s'est ouvert à 24 minutes de la maison en voiture. Du coup c'est plutôt cool !

Mais soyons réaliste je fais beaucoup mes achats sur internet. Je n'aime pas particulièrement faire les magasins, même si de temps en temps je ne crache pas dessus et que ça fait une balade entre copines. Mais déjà d'une j'ai pas énormément de copines et encore moins de copines hyper dispo pour aller faire les magasins (moi même étant dépendante de mon emploi du temps assez mal fichu pour ce semestre.). Bref ! Passons aux choses sérieuses : mes marques et magasins préférés aux US !




Eddie Bauer j'ai découvert ici ! C'est une marque assez connue dans le coin et originaire du Colorado. Ce que j'aime chez eux : Il font des jeans boyfriends et moi c'est ma coupe de jeans préférée ! Je ne met pas de slim (parce que j'ai de bons cuissots et que c'est vraiment pas flatteur !), donc les boyfriends sont mes jeans préférés ! De plus je peux les prendre une taille au dessus, ça fait baggie et là c'est mon total kiff !

J'aime aussi leurs chemises à carreaux en flanelle ! Cet hiver à Columbus il faisait hyper froid et le mieux que j'avais trouvé c'était le combo t-shirt manche longue + chemise en flanelle ! Et quand il faisait -30 chemise flanelle + pull. Et là j'avais bien chaud. Sachant qu'ils font également des Jeans doublés en flanelle :) et niveau chaleur quand on se pèle à CBus, c'est top. 

Au niveau prix c'est assez cher en retail, mais dans les outlets les prix sont moindre. A Cbus on a la chance d'avoir une warehouse et là les prix sont carrément chouettes. Je n'ai pas trouvé l'équivalent en Californie, du coup bah je me contenterais de l'Outlet et avant de partir je ferais une grosse razzia !



Banana Republic, c'est aussi un magasin que j'adore surtout pour les chemises ! Bon le nom du magasin je ne suis pas hyper fan ... mais bon ça reste de la très bonne qualité ! 


Là encore, un magsin que j'ai découvert à Cbus, très sympa mais quand même hyper cher ! Pendant black friday j'ai pu faire de grosses affaires, genre un gros gilet et des pulls hyper mimi (dont un avec deux ours blancs que j'ai porté tout l'hiver !). Je trouve que le style général n'est pas génial mais au demeurant c'est de la très bonne qualité, mes pulls et gilets acheté chez eux portés et lavés très souvent n'ont pas bougés ! Pas une peluche ! Du coup c'est très sympa !






En ligne uniquement, il n'existe pas de magasin ! J'ai acheté des chaussures sur ce site et pour le prix y'a vraiment pas de quoi se priver (5 usd la paire de sandales) en plus avec un style très perso très chouette !

J'aime beaucoup leur style rétro, dont je m'inspire beaucoup pour faire de la couture et acheter mon tissu, même si soyons clair je n'ai pas le niveau de patronage pour reproduire à l'identique !

Il faut dire qu'on peut faire de très bonnes affaires sur le site et trouver des vêtements très "uniques" ! Du coup je pense que je commanderais de nouveau chez eux. En plus les tailles correspondent très bien, je n'ai pas eu de mauvaises surprises comme d'autres fois, où la chaussure était soit trop petite ou trop grande.








Là c'est du sous vêtements ! J'aime beaucoup parce qu'ils ne retouchent pas les photos (du coup tu vois à quoi ça va ressemebler) et j'ai retrouvé le même confort que chez Etam !


Je fais toujours une commande une à deux fois par an, aux soldes d'été et au "Black Friday", comme ça quand mes parents nous rendent visite ils me rapportent ma commande et quand je vais en France à Noël je récupère mes trucs ! Je ne prends quasi que chez Mademoiselle R. Mais ça reste un des mes gros basique et je crois que ça me manquerait vraiment. Il fut un temps ils livraient aux US mais les frais de douanes étaient vraiment surper hauts ! Il existe aussi son petit frère US, laredoute.com, mais les prix y sont plus élévés.




Là c'est ma grosse découverte de l'année ! C'est un thrift shop online !
Et là les prix sont cassés ! J'ai acheté le menteau avec fausse moumoute pour 30 usd. C'est un American Eagle du coup ça valait hyper le coup ! Je me dis juste qu'il faudrait que je change les fermetures pour une truc mieux fini !

Pour les enfants ça vaut le coup aussi, car ils ne mettent rien longtemps et je pense qu'il y a de bonne affaires à faire. Je revends aussi sur ce site, il faut que ce soit quasi neuf, mais comme je prends hyper soin de mes affaires, en général même après un ou deux ans les choses sont encore en très bon état. 

Pour revendre c'est tout simple il suffit de commander un sac (clean out bag) qui vous est livré chez vous. Après vous payez 11 $ sur ce que vous vendez, mais c'est recyler ou donner à des assoc' et ça couvre le shipping.  En général ils prennent beaucoup, mais pour pas trop cher !
Ce que j'aime bien c'est qu'on achète pas du neuf mais c'est toujours de très bonne qualité. J'ai pu m'offrir des chemises en soie Banana Republic pour 6 ou 10 usd. On trouve aussi des marques françaises, Kookaï, Esprit ... Du coup ça vaut vraiment le détour !

Voilà c'est tout pour moi pour cet article que je ne pensais pas mettre autant de temps à écrire mais qui j'espère vous sera utile ! A bientôt pour vous parler de notre déménagement en Californie.








mardi 30 août 2016

Des trousses & un short pour la rentrée !

Enfin, je reviens avec des articles coutures ! ça fait un moment ! Et pourtant j'ai cousu, mais je n'avais pas le coeur de montrer ce que j'avais fait parce que soit j'étais déçue, soit je n'ai pas eu le temps de prendre en photo et que maintenant je n'ai plus le coeur de le faire. Mais là, j'ai des trucs (Jolis !) à vous montrer alors ... place aux photos !


Tout d'abord mon short ! En Ohio, il fait très chaud et très humide en été. Du coup pour être à l'aise je n'aime pas avoir des vêtements sérrés ! Du coup je me suis fait un short tout bête et assez large !

Le tissu vient de France et m'a été envoyé par ma maman dans un récent colis qui contenait aussi des souvenir d'un voyage en Ecosse (dont un magnifique portefeuille en tartan).

Je voulais ce tissu pour faire ce short exactement. Mais étant une grosseuh flemme j'ai fait une ceinture basique en élastique ! Le short est hyper agreable, large et ne colle pas ! Je l'ai mis une paire de fois et j'en suis ravie ! Le petite truc en plus que j'adore c'est le biais vert à pois blanc qui rend bien avec le tissu !



En plus j'avais dans l'idée de faire des petites trousses en cadeaux pour certain de mes élèves. Ces élèves ne fêtent pas Noël et comme en gérénal je fais des petits cadeaux pour Noël ... Là ça m'embêtait ... je leur ai donc demandé pour quelle occasion ? Et ils m'ont dit pour l'Aïd El Kebir. Du coup je leur ai offert pour cette occasion et ils étaient tout contents ! De plus ça adoucissait le fait que je leur ai annoncé qu'on quittait l'Ohio pour la Californie. Ils ont été super mimi et ont demandé à leur parent "on peut déménager aussi à San Francisco ?" J'ai eu ma larmiche dans la voiture ...


Sur le même principe et comme j'étais lancée j'ai fait aussi deux trousses pour moi, l'une pour mes crochets, avec les restes du short et une ferlemure dentelle. La seconde est réalisée avec du tissu acheté en vrac à Colonial Williamsburg et j'y ai stocké du petit bazar de couture, comme mes savons pour marqué le tissu (quand on reporte un patron on utilisé quelque chose pour marqué moi c'est des restes de savon gras)


La dernière est aussi réalisée dans du tissu CW, et elle me sert à mettre mes crayons de couleur ! Je suis hyper contente de ces trousses très faciles à faire et dont on peut adapter la taille très facilement. J'ai aussi pu tester mes étiquettes costom' achetées chez Dutch Label. Maintenant je peut dire que ce que je fais est Made By Poppy Yette et ajouter ces etiquettes sur toutes mes créations !

Je retroune à mon crochet et je vous présenterais sous peu mes créations ! En attendant vous pouvez retrouver mes "oeuvres" sur la page Facebook ! Je reviens bientôt pour vous parler de notre futur déménagement de l'Ohio vers la Bay Area !

jeudi 25 août 2016

Colonial Williamsburg, fin des vacances du 4th of July.

Enfin ! J'arrive à la fin de notre road trip en Virginie (pour les épisodes précédents voir ici, , ici aussi et encore là) ! La fin et le but ultime du voyage était Colonial Williamsburg, mon rêve depuis que je m'interesse sérieusement à l'Histoire du Costume ! Et je vous avoue que je n'ai pas été déçue ! Le principe de CW, c'est refaire vivre une ville comme au XVIIIe siècle juste avant la guerre d'indépendance. D'ailleurs quand on entre il y a un pont où l'on regresse dans le temps. Si vous êtes feministe comme moi, ça va vous faire drôle de perdre vos droits un à un et si vous êtes républicain dans l'âme, ça va vous faire tout bizarre d'être un sujet de sa Majesté durant une journée :)

Nous avions fait des économies sur le logement tout le long des vacances pour pouvoir apprécier le site et visiter tout ce qu'on voulait. Du coup nous avons pris le forfait complet une journée, 40 usd par adulte (donc 80 usd à nous deux). Avec ce forfait (que vous devez mettre de façon visible sur vous pour entrer dans certaines échoppes) on pouvait tout visiter sans payer plus (sauf certain atelier) du coup nous sommes arrivés à 9:00 et repartis à 17:00 en ayant passé une excellente journée !


Sur le plan ça semble assez petit, mais en fait tout est visitable ! Les maisons sont quasi toute faite pour une visite ! Certaines sont habités par gens de "notre temps". Mais de l'extérieur il faut que ça paraisse ancien, donc tu ranges ton plasma.  Il y a un campus Universitaire pas très loin (une des collègue du grand y a fait ses études) et de nombreux professeurs vivent dans la partie coloniale de la ville.


Quand on arrive on s'y croirait ! Tous les gens sont costumés, seul le touriste de l'Histoire reste avec son short (et encore vous pouvez louer des costumes pour la journée histoire de faire vraiment vous mettre dans l'ambiance)! J'ai vu quelques petits trucs qui m'ont sciés l'oeil sur des costumes (comme des zips sur le devant des robes à l'anglais buaaaaah !) mais globalement c'est super génial et on oublie vite notre temps et notre monde ! On se promène, on flâne, on fait des visites. La maison du gouverneur et d'autres pour nous ! 
Nous avons été mangé dans une taverne qui servait des plats inspirés de ce qui se faisait à l'époque ! Le Grand a pris une bière et moi un cidre ! Vu la chaleur je serais tombée dans les vapes ! C'était très dur de trouver un coin où se poser loin de la chaleur et encore nous n'avions pas 4 jupons, un corset, une robe ... le vendeur de chapeaux de paille à fait un gros chiffre ce jour là !


Il faut aussi savoir que l'intérieur des maisons qu'on visite est meublé ! Ce qui est très appreciable pour comprendre comment les gens vivaient à cette période. J'ai trouvé aussi sympa de pouvoir avoir un aperçu à la fois de la vie des plus riches et des plus modestes ! 

Je suis une grosse fan de lits ... et pendant mon mémoire j'avais réussi à faire une classification de la fortune des gens en fonction de leur literie. Par exemple sur la photo ci dessus vous avez deux extrêmes, un lit avec un bon matelas des rideaux (ornementés et travaillés) et l'autre un lit avec sommier de corde et matelas de paille qui pouvait acceuillir toute la famille avec les parents dans le lit du haut les enfants dans celui du bas (un assez bon contraceptif soit dit en passant). 

Dans chaque maison il y avait aussi des "traces de vies", des chaussures qui traînent, des vêtements sur une chaise, comme si des gens y vivaient vraiment, et ça j'ai beaucoup aimé. 

Je pense que la visite que j'ai préféré était celle de la taverne, nous n'étions que nous deux avec le Grand et la docent (guide) et du coup la visite n'en était que plus chouette.


Et puis il y avait aussi toute la partie "artisanat et technique" ! Les gens qui présentent sont des spécialistes de chaque technique. Celui qui fabrique les chandelles et bougies, le savetier, la péruquière, la tisserande (sur métiers à tisser d'époque) sont des as de leur profession et en sortent jamais de leur personnage, vous pouvez tenter le coup, ils vous répondront comme si l'époque coloniale c'était maintenant. D'ailleurs le savetier parlait un très bon français ! 

Tout ce qui est produit sert aux costumes des acteurs et reconstituteurs, les chaussures, les perruques, les tissus pour les costumes ! A chaque boutique recontituée on peut poser plein de questions et les acteurs / reconstituteurs répondent avec une gentillesse et une culture effarante ! J'ai appris plein de truc et pour moi qui suis passionnée de la culture matérielle de cette époque, c'était juste magique. 

Il faut aussi savoir qu'il y a des boutiques ! J'en ai profité pour faire des cadeaux pour la famille au Market Place ! Chez la vendeuse de tissu, je me suis offert deux yards d'un super tissu reproduit à partir d'un design ancien d'une belle qualité. Dans cette boutique on peut également s'offrir des jolis chapeaux de paille ou de feutre, ainsi qu'une robe. Il est aussi possible d'acheter le tissu et les patrons pour faire soit même son costume. Bref j'ai bavé et j'ai adoré ! 
J'ai aussi dit au Grand que pour mes 40 ans je voulais y retourner .... une semaine ! Et vous savez quoi ... il a dit oui. Mon mari est vraiment adorable ! Et en plus ça n'a pas été une purge pour lui, il a vraiment bien aimé !

Une dernière chose qui est bonne à savoir, si vous voulez juste profiter de l'athmosphère et des boutiques (market, vendeur de tissu, de procelaine ...) vous pouvez très bien vous garer et entrer. Vous n'aurez pas accès aux intérieurs des maisons et aux visites. Mais ça peut être un bon compromis si vous ne savez pas trop où vous mettez les pieds.

Voilà, vous pouvez comprendre que j'ai a-do-ré ! Ce furent de bien belles vacances avec une apothéose qui me donne juste envie d'y retourner ! En revanche, ne vous fourvoyez pas sur mon discours, je ne voudrais pas vivre au XVIIIe siècle, je ne suis pas nostalgique ni de la monarchie, ni de cette période. Je suis ravie d'être née à mon époque et de vivre maintenant, pas deux cent ans en arrière. C'était une société dure, épuisante, mattée de religion omniprésente. J'aime cette période pour tenter de la comprendre et l'étudier, mais je n'echangerai pas mon jean contre un jupon et un corset !

samedi 20 août 2016

20th in america : Les erreurs à éviter quand on s’expatrie aux US

Cet article participe au défi blog initié par les blogs French Fries and Apple Pie et From Side 2 SideLe thème de ce mois ci  était "Les erreurs à éviter quand on s’expatrie aux US".




Aujourd'hui en lieu d'erreurs je vais plutôt vous parler des choses à ne pas sous estimer lorsque vous déménagez aux United States ! J'ai réussi à sortir 5 gros points qui viennent de mon experience ou de l'experience de personnes que je connais.


1. Sous estimer le poids financier d'une expatriation.

Il ne faut pas sous estimer la partie financière qui est assez lourde et pour moi la clef d'une bonne expatriation. Si vous êtes toujours à court de pognon, la vie n'est pas simple et rajouter cela à la découverte d'un nouvel environnement, c'est quand même beaucoup.

Quand nous avons décidé de partir, nous savions que nous allions dans une ville cheap. Tucson a un taux de pauvrété élévé mais cela en fait une ville assez abordable ! Et heureusement ! Car quand nous sommes arrivés on roulait pas sur l'or et il fallait tout racheter ! Vous n'aurez pas d'accès au credit, n'ayant aucun credit score, alors il va falloir acheter cash ! Et parlant de cash il faut en avoir un peu. En effet, dans les premiers jours sans compte en banque c'est pas simple, il faut tout faire en monnaie et au final la facture des premiers jours en expatriation est assez salée. 

Il faut donc faire assez attention en arrivant, vos quelques ronds de côtés vont rapidement être avalé le premier mois. Nous on était content d'avoir été ecureuils en France avec nos salaires et de pouvoir faire deux gros transferts d'argent ; un pour lancer notre compte et l'autre pour acheter la voiture. Et parlant de voiture, n'allez pas dans le trop cheap sur CL pour les voitures et faite venir un mecanicien si vous achetez par ce biais. Des copains à nous ont acheté une voiture qui a lâchée au bout de deux mois. Donc 2500 usd à la huche assez vite... et devoir racheter une voiture.


2.Sous estimer le choc culturel.

Les Etats-Unis sont très différents de ce que l'on connait et on ne peut pas nier que le choc peut être grand quand on arrive de France ou d'ailleurs ! Même si on connait bien il y a des surprises, l'hymne balancé à toutes les sauces, l'hyper patriotisme, l'hyper bigoterie ... et cette adoration du drapeau ... ainsi que le pledge of allegiance (avec sa petite reference à Dieu en passant comme ça mine de rien) dans les écoles, moi je ne m'en remet pas. Les premières fois j'ai été surprise, "ah ouais l'hymne maintenant", "ah oui faut que j'enlève mon chapeau ...",  "ah ouais vous mettez tous la main sur le coeur".... que ce soit pour un match de poussins ou de l'équipe nationale. 
Je ne me rendais vraiment pas compte de tout cela et au début j'ai eu du mal à prendre le plis de me lever à chaque fois que l'hymne retenti. 

Maintenant, c'est bon je sais quand c'est et ce qu'il faut faire / ne pas faire.


3.Pensez qu'on vous attend là bas.

On ne vous le dira pas clairement, mais personne ne vous attend, vous pouvez venir, mais on vous fera pas de cadeau. On ne vous mettra pas non plus de batons dans les roues. Au début on trouvera un petit air exotique (c'est comme ça que j'ai eu mon premier boulot), mais c'est bien tout, en général vous vivrez dans l'indifférence générale, sans le soutient d'une quelquonque communauté (à part peut être la communauté française si vous avez la chance d'en trouver une là où vous allez)


4.Garder le contact avec l'Europe et la France sera facile.

Non malheureusement ça ne l'est pas, même si c'est important. Il faut se caller un moment, que tout le monde soit là. Du coup, il y a certain contact qui vont se détendre, c'est inévitable. De plus, parfois la solitude pourra être extrême, ne pas pouvoir contacter des gens quand on veut aussi c'est dur. "Tiens je vais appeler X ou Y" mais non, ils 3:00 du mat' ...



5.Confondre affabilité et amitié

Les relations sont différentes d'un pays à l'autres, que ce soit entre hommes et femmes ou même l'amitié qu'on peut developper avec les gens. Les americains peuvent paraître très amicales au premier abord, agissant comme vos amis, voir comme vos meilleurs amis... qu'ils ne sont pas. Si vous passez chez eux, ils vont surement vous envoyer peter ! Exemple : une collègue du grand, venant d'Europe, rencontre des americains, qui lui disent, "passe à la maison quand tu veux", bah elle, elle passe ... fallait pas ! Cela peut être un peu destabilisant au début quand même !


Tout ça pour vous dire que l'expatriation est aussi faite de cela, d'erreurs de jugement, naïves ou d'autres, dépendantes des caractéristiques de nos cultures respective, mais vous vous y ferez ! Cela va faire trois ans qu'on vit ici, je n'ai pas vu le temps passer, mais je fais encore des boulettes, on en fait tous !

Voilà c'est tout pour moi ! Je vous retrouve bientôt sur le blog et sur la page facebook que je recommence à alimenter un peu !